• header_ilecarnvuelittoral.jpg
  • surf.jpg

HISTOIRE & PATRIMOINE

  • Le Guilliguy
    C'est debout, sur la pointe du Guilliguy, appuyé sur un…
  • Ile Carn
    Le cairn de l'île Carn "Tas de cailloux" © Marie-Louise…
  • Monuments et stèles
    Monuments et stèles commémoratifs des guerres 1914-1918 et 1939-1945 Dans…


Le Guilliguy

C'est debout, sur la pointe du Guilliguy, appuyé sur un dolmen et les yeux fixés sur la mer, qu'il faut aller méditer quand la vie étroite du monde vous blesse ; on devient fort à cet air de l'océan qui vous coule dans la poitrine. On se sent retrempé et vivace

Ainsi s'exprimait l'écrivain Emile SOUVESTRE.

Un site mégalithique exceptionnel

Sans doute que nos lointains ancêtres l'avaient déjà compris puisque le Guilliguy (ou Guilligui) est avant tout un site mégalithique et même davantage dans la mesure où sur ce lieu mythique se sont succédées différentes civilisations.

photo_guiligui
© Jean-Yves Tournellec

Des fouilles inachevées

Les fouilles effectuées en 1991 et 1992 sous la direction de Michel LE GOFFIC, archéologue départemental, se sont traduites par des découvertes importantes et il est vraiment dommage qu'on n'ait pas permis d'achever le programme qui avait été envisagé.

En effet, ces fouilles ont amené la découverte, dans une tranchée de sondage, d'un «atelier» de taille de microlithes (petites armatures en silex) datant du mésolithique, soit environ 8.000 ans. La deuxième découverte concerne le Néolithique : le monument qui était toujours qualifié «d'allée couverte» s'est révélé, après fouille et redressement des pierres, être un dolmen à entrée latérale, ce qui est moins courant en Bretagne. De plus, encore et par chance, on a découvert, enfouie à proximité, la pierre ovale qui servait à fermer la chatière, C'est-à-dire l'orifice par lequel on introduisait les corps des défunts à l'intérieur.

Les fouilles ont encore permis de mettre en évidence le péristalithe qui servait d'appui à la terre et aux pierres recouvrant le dolmen. Il est important de rappeler que ces monuments (que nous appelons aujourd'hui dolmens et allées couvertes) ne sont que les restes, les «squelettes» érodés par le temps, de ces tombeaux.

En résumé, on peut dire que, d'après les connaissances actuelles, le Guilliguy recèle la présence de quatre civilisations successives :

  • LE MÉSOLITHIQUE: (de 8.000 à 4.500 ans avant notre ère) atelier de taille de pointes de flèches (invention de l'arc pour la chasse).
  • LE NÉOLITHIQUE: âge de la pierre polie (de 5.000 à 2.000 avant notre ère) : dolmen à entrée latérale et menhir, situé à l'entrée du site du Guilliguy.
  • L'AGE DU BRONZE : (de 2.000 à 700 ans avant notre ère) tombe de l'âge de Bronze à proximité du dolmen.-On suppose que la pierre qui la recouvre provient du dolmen. La physionomie du terrain sur l'ensemble du site laisse penser qu'il doit exister d'autres tombes de cette époque.
  • L'ÈRE CHRÉTIENNE est symbolisée par la magnifique croix monolithique qui domine le site. Celle-ci provient du cimetière qui se trouvait en contrebas, à SAINT USVEN, à proximité d'une chapelle utilisée jusqu'au début du 18è" siècle. La croix, dernier vestige de cet ensemble paroissial, a été déplacée au sommet du promontoire en 1895.

Lors des fouilles M. LE GOFFIC espérait trouver des traces d'habitations. Il n'en a rien été. Il suppose que les habitations se trouvaient à l'abri et a proximité de l'eau douce (ruisseau) dans la vallée. C'est-à-dire ce qui forme aujourd'hui le port de PORTSALL (le niveau de la mer était beaucoup plus bas à époque).

guiligui_soir
© Marie-Louise Marc

Origine de Guilliguy

Mais, au fait, que signifie GUILLIGUY ou GUILLIGUI ?

Nous n'avons trouvé aucune explication. En voici une possible (M. LE GOFFIC)

KILLI = BOIS en vieux breton
GUIC ou GUI = Hermitage

soit : Le Bois de l'Hermitage ou L'Hermitage du Bois

Texte de Jo PATINEC